BLOG

VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE
VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE
VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE
VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE
VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE
VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE
VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE
VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE
VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE VIVE

¿CÓMO USAR UN CONDÓN?

Verifica la fecha de vencimiento del empaque. Si está vencido no lo uses.

Asegúrate que el empaque este sellado y que no ha sido dañado, para hacerlo presiona el empaque y siente que existe una pequeña cantidad de aire adentro.

Abre el paquete con la yema de los dedos y retira el condón, no uses ni tijeras ni los dientes ya que podría dañarse el condón

Cuando te estés poniendo el condón sobre el pene, asegúrate que dejes un espacio extra sin aire en la punta del condón, donde se depositará el semen.

No uses vaselina, cremas cosméticas o aceites porque pueden dañar el condón. Usa únicamente lubricantes hechos a base de agua.

Después de eyacular, sujeta el anillo del condón sobre la base del pene, retirándolo antes de perder la erección y luego quita el condón, cuidando que no gotee y depositar en la basura

NEWS

[wbcr_php_snippet id="4226"]